Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

SIBILEAU Jean


 
SIBILEAU Jean
Cenon (33) 10 juillet 1919 - Guesnes 28 août 1944 
 
SIBILEAU Jean Legion d honneur Croix de guerre 39 45
Mémoire des hommes - SGA
Loudun - Nos résistants
Loudun - Plaque HDV
Loudun - Stèle Scévolles
Loudun - Nos manifestations patriotiques
Loudun - La Toussaint
Gallica  Bulletin des Amis du Vieux Chinon
La Résistance en Richelais
Jean SIBILEAU était natif de Cenon et demeurait à Alger où il fut démobilisé en décembre 1941. Un an plus tard, il entrait dans les rangs de la Résistance ; il partait en Tunisie avec la 1ère batterie équipée avec matériel américain D.C.A légère. Pendant six mois il fit la campagne de Tunisie. 
De retour à Alger, il s'engagea dans les "Missions spéciales" en novembre 1943. Le 6 mars 1944, après avoir suivi des cours à Alger, il s'embarqua pour l'Angleterre où il entra à l'école de parachutage et de sabotage. 
Nommé officier à Londres par le Général KOENIG, il est parachuté comme Lieutenant dans la nuit du 6 au 7 juillet 1944 à Douadic dans l’Indre. 
Il rejoint la région Loudunaise pour encadrer les résistants en qualité de Chef saboteur, il participe à tous les parachutages d’armes et de munitions sur la commune de Martaizé au lieu-dit « le Berdrac près du Sousy ». 
Le 28 août, il attaque avec un groupe de corps-franc, un convoi allemand en forêt de Scévolles, grièvement blessé à la cuisse droite, il est achevé par les allemands. 
Ses camarades l’inhumèrent au château de la Guérinière, PC du Maquis, puis le 11 janvier 1945 il fut exhumé et conduit au cimetière de Loudun où un sobre monument rappelle la mémoire de ce jeune héros. 
  
Discours prononcé par M. Jean Mannet maire de Loudun : 
Jean Sibileau, j'ai le triste honneur de vous accueillir dans le cimetière de Loudun. Je ne vous ai pas connu personnellement, mais au cours de mes relations suivies avec le Maquis de Scévolles, j'ai eu frequemment l'occasion d'entendre parler de vous. Pour tous vous étiez "Jean le Chef sabot" ; pour tous vous étiez un "chic type" et un brave entre les braves. Je connaissais votre réputation de courageux lorsque la triste nouvelle de votre mort m'est parvenue. En quelques semaines, vous étiez devenu légendaire dans notre région. 
C'est grâce à des Français comme vous que la France est à peu près libérée et que, chaque jour plus que la veille, notre place au rang des vainqueurs se fait de plus en plus précise. 
Nous n'avons pas voulu que vos cendres restent isolées sur le théâtre de vos exploits. Que la terre loudunaise vous soit légère. Votre femme et votre enfant dans l'immense chagrin qui est le leur, auront au moins la consolation de savoir qu'à Loudun, la reconnaissance n'est pas un vain mot, et que l'on a su rendre hommage à votre bravoure et au sacrifice total que vous avez fait pour la France. 
Jean Sibileau, vous ne serez pas oublié. Loudun aime le courage, je puis vous affirmer que votre tombe ne sera pas négligée et que régulièrement des mains pieuses viendront, par des fleurs parfois modestes, vous apporter la preuve de leur reconnaissance. 
  
Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume. 

Acte de Naissance - Mairie de CENON 02 Juin 2014
 
  
 

Document : J. PIRONDEAU
 
 
 
Jean SIBILEAU repose au cimetière de Loudun.
Service Historique de la Défense - Bureau des archives des victimes des conflits contemporains - Caen