Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

HELLER Hubert

Bleuet
 
HELLER Hubert
Saint-Clair 2 Mars 1888 - Rabat 18 Février 1967

HELLER Hubert 1929
En 1929 - Coll. B. HELLER-ARFOUILLERE
Legion d honneur OfficierMedaille militaireMedaille Coloniale MarocOfficier Ouissan AlaouiteOfficie Nichan Iftikhar
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1909.
Inscrit sous le N° 7 de la liste du canton de Moncontour.
Dirigé le 1er Octobre 1909 sur le 7e Régiment de Hussards (Niort), arrivé au Corps le dit jour N° Mle 546 et Hussard de 2e classe.
Brigadier le 2 Juillet 1910.
Remis hussard de 2e classe sur sa demande (Décision du Général Commandant la 9e Brigade de Cavalerie du 30 Janvier 1911).
Passé au 10e Régiment de Hussards le 1er Février 1911, arrivé au corps et hussard de 2e classe le dit jour.
Brigadier le 12 Avril 1911.
Rengagé pour un an le 28 Juin 1911 à compter du 1er Octobre 1911.
Brigadier fourrier le 30 Mars 1912.
Rengagé pour un an le 20 Juin 1912, à compter du 1er Octobre 1912.
Rengagé pour deux ans le 12 Juillet 1913 à compter du 1er septembre 1913.
Détaché au dépôt de remonte mobile de Casablanca (Maroc) par Décision Ministérielle du 28 Juin 1913.
Maréchal de Logis le 22 Septembre 1913.
Passé au 123e Régiment d'Infanterie par Décision Ministérielle du 15 Avril 1916 arrivé au Corps et Sergent le dit jour.
Passé au 6e Régiment de Tirailleurs le 15 Janvier 1917.
Passé au 8e Régiment de Tirailleurs de marche le 4 Août 1917. (Ordre N° 4411 du Général Commandant le G.A.N).
Nommé Adjudant le 14 Novembre 1917.
Nommé Adjudant-Chef le 6 Avril 1918.
Maintenu Service Armé apte par la Commission de réforme de Nîmes du 29 Janvier 1919.
Proposé pour changement d'arme (Cavalerie) par la Commission de réforme de Nîmes du 9 Avril 1919 pour "Pieds plats avec orteils en marteau".
Passé au 7e Régiment de Hussards par Décision N° 116495 du 1er Mai 1919 du Général Commandant la 15e région.
Rengagé pour un an le 9 Juin 1921 à compter du 18 Juin 1921.
Affecté au 1er Chasseurs d'Afrique par décision N° 21687 du Colonel Commandant la Cavalerie du Maroc en date du 1er Juillet 1921. 
R.D.C. du Corps le 9-7-1921.
Rengagé pour 1 an au titre du 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique le 28 Juillet 1921 à la sous-Intendance Militaires de Rabat à compter du 18 Juin 1922.
A transformé le rengagement de 1 an souscrit le 18 Juin 1921 au titre spécial du Maroc le 21 Juillet 1921 à compter du 18 Juin 1921.
Rengagé pour un an le 8 Février 1923 à compter du 18 Juin 1923 au titre du 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique.
Nommé Sous-Lieutenant par Décret du 24 Mars 1924, pour prendre rang du 25 Mars 1924.
Reste affecté au 1er Régiment de chasseurs d'Afrique.
Affecté au 22e Régiment de Spahis par D.M. du 15 avril 1924.
Affecté au 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique (Service) le 11 Mai 1925.
Proposé pour maintien en activité aptitude complète, proposé pour pension temporaire pour :"Limitation de moitié de la rotation de l'avant bras droit, diminution légère des mouvements d'opposition du pouce, d'extension du pouce et de l'index. S. Mre aucun signe post-commotionnel, aucun signe d'affection pulmonaire légère; trachéo-laryngite.
Proposé pour maintien en activité, proposé pour pension temporaire 15% pour les 3 premières infirmités, 1° privation des mouvements de l'avant-bras droit suppinationpossible pronation diminuée de moitié suite de fracture des deux os avec adhérence des extenseurs à la cicatrice ligne atrophiée. Cœeur et poumons normaux. Aucun signe actuel post commotionnel. 4° Amputation du 2e orteil droit congénitalement en marteau (même infirmité à gauche) amputation rendue nécessaire par des abcès survenant fréquemment au niveau de cet orteil. (ajourné pour la 4e infirmité - affection récente non cosolidée). Décision de la commission de réforme de Casablanca du 26 Avril 1929.
Proposé pour maintien en activité, proposé pour pension temporaire 25% pour la 2e infirmité pour 1°) séquelles de blessure de l'avant bras droit par E.O. avec cal vicieux du cubitus sur lequel à l'union du 1/3 inférieur et du 1/3 moyen on trouve une pointe osseuse saillante sous la peau. Légère diminution des mouvements du poignet en flexion et de l'index en flexion 2°) amputation du 2e orteil droit avec léger chevauchement du 3e sur le 4e par la Commission de réforme de Casablanca dans sa séancedu 20 Septembre 1929.
Proposé pour maintien en activité et proposé pour une pension permanente invalidité de 25% par la Commission de Réforme de Casablanca du 12 mars 1931 pour 1° suppression presque complète des mouvements de pronation de l'avant bras droit suite de fracture (15%) 2°) Amputation du 2e orteil droit le 3e orteil chevauce sur le 4e gêne de la marche (10%) 3°) Pour mémoire aucun signe clinique ou radioscopique de lésion pulmonaire (moins de 10%) 4°) Aucun trouble post-commotionnel (moins de 10%).
Par arrêté en date du 19 Décision 1931 il a été concédé une pension de 600 frs avec jouissance du 16-5-1931.
Par décret du 19 mars 1936 est promu au grade de Capitaine pour prendre rang du 25 Mars 1936.
Embarqué à Casablanca le 10 Juillet 1936.
Débarqué au retour le 19 Septembre 1936. Interruption de séjour de 2 mois le 19 juin Date de rapatriement reportée au 5 Mars 1938.
Par D.M. 2927 1/2 du 8-2-1928 est autorisé à accomplir un nouveau séjour de deux ans au Maroc à compter du 5 Mars 1938.
Par Décision N° 2089 3/0 du Général Commandant en Chef en date du 13 avril 1939 est autorisé à prolonger son séjour au Maroc de 6 mois à compter du 10 Octobre 1940.
Par B.A. n° 332/P du Général Commandant de C.A. Commandant les troupes du Maroc est affecté au 2e Régiment Étranger de Cavalerie le 4 Février 1940 à Midelt.

Blessures, Citations, Décorations.
Blessure : Blessé le 21 Juillet 1918 à Parcy-Tigny "par éclat d'obus au poignet". 
Citations. 
Ordre de la Brigade N° 82 du 25 septembre 1917 'Sous officier énergique chef des agents de liaison s'est fait remarquer par son courage et son activité pendant la période du 6 au 17 Septembre parcourant chaque jour le secteur de sa compagnie parfois sous des bombardements intenses a rendu les plus grands services à son Commandant d'unité'. 
Cité à l'ordre du corps d'armée N° 316 du 13 Novembre 1917 'Le 23 Octobre 1917 pris sous un violent tir de barrage s'est trouvé séparé du chef de Bataillon auprès duquel il était détaché, a rétabli plusieurs éléments de Compagnie séparés de leur chef direct. Les a entraînés vigoureusement à l'assaut d'une position fortement tenue par l'ennemi a contribué à l'enlever et a capturé un certain nombre de prisonniers. Fortement commotionné par l'éclatement d'un obus, s'est rendu au P.S. et est revenu de suite après pansement prendre sa place auprès du chef de Bataillon gradé énergique très brave déjà cité'. 
Cité à l'ordre N° 20552 du G.Q.G. du 17 avril 1918 'A la date du 8 avril 1918. Sous-officier d'une énergie et d'un courage remarquables a enlevé brillamment à la baïonnette une position importante garnie de mitrailleuses qu'il n'avait pu réduire à la grenade (2 citations). La nomination ci-dessus comporte l'attribution de la Crix de Guerre avec palme'. 
Cité à l'ordre de la Brigade N° 114 du 20 Juillet 1918 'A maintenu le calme parmi le personnel de liaison lors d'une attaque ennemie dont les éléments avancés mitraillaient le Q.C. à 100 mètres. Chargé de la reconnaissance d'un emplacement l'a éxécutée malgré un violent bombardement par obus toxiques (trois fois cité). 
Cité à l'ordre de la Division N° 232 du 8 Août 1918 'Pendant les opérations du ... au ... Juillet 1918 n'a pas hésité à se porter aux endroits les plus bombardés pour assurer l'exécution des ordres du Chef der Bataillon. A été blessé très grièvement en allant vérifier le service des observateurs s'était déjà fait remarquer dans les opérations antérieures par son courage et sa belle tenue au feu. Médaille pour fait de guerre (quatre citations).' 

Décorations:
Médaille Coloniale du Maroc.
Croix de Guerre.
Médaille Militaire.
Chevalier de la Légion d'honneur à compter du 16 juin 1920 J.O. du 10 Janvier 1921.
Croix de Guerre avec Palme - Étoiles de bronze et argent.
Officier du Ouissan Alaouïte (14-7-1924).
Officier du Nicam Ifticar.

Campagnes.
Contre l'Allemagne
Intérieur CS au Maroc du 2 Août 1914 au 28 mai 1916
En France Intérieur CSimple du 29 mai 1916 au 26 Juillet 1916
Aux armées C. double du 27-7-1916 au 20-7-1918
Intérieur Blessé CD du 21-7-1918 au 20-7-1919
Maroc Ter Civil 1/2 C. du 23-6-1921-au 21-6-1922
Maroc Tre Civil du 22-6-1922 au 27-4-1924
Maroc Ter Militaire du 28-4-1924 au 29-5-1925
Maroc Ter Civil du 30-5-1925 au 5-8-1928
En congé du 6-8-1928 au 25-9-1928
Maroc Tre Civil du 26-9-1928 au 4-7-1931
En congé du 5-7-1931 4-10-1931
Maroc Ter Civil du 5-10-1931 au 6-7-1934
En congé du 7-7-1934 au 13-9-1934
Maroc Ter Civil du 14-9-1934 au 10-7-1936
En congé du 11-7-1936 au 19-9-1936
Maroc Ter Civil du 20-9-1936 au 4-3-1939
En congé du 5-3-1939 au 9-4-1939
Maroc Ter Civil du 10-4-1939
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - RM 1908 7
Décédé au Consulat Général de France du Maroc.
 
Il est inhumé dans le cimetière de RIOM (63).
Merci à Brigitte HELLER ARFOUILLERE
 
HELLER Hubert MM JO 13 juin 1918
Médaille Militaire - J.O. 13 juin 1918 ( Gallica )
 
HELLER Hubert Sous-lieutenant JO 20 mars 1924
Promu Sous-lieutenant - J.O. 20 mars 1924 ( Gallica )