Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

DILLAY Jacques

Bleuet
 
DILLAY Jacques, Paul, Joseph
Loudun 27 octobre 1889 - Catenoy 9 juin 1918 
Capitaine au 270ème Régiment d'Artillerie
Legion d honneur 
Liens
Acte de naissance
Registre Matricule
Mémoire des hommes - SGA
Loudun - Monument aux morts
Base Leonore Pages
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1910. 
Inscrit sous le N° 824 de la liste du 14e Arrondissement 
Dirigé le 4 Octobre 1910 sur le 31e Régiment D'artillerie. 
Arrivé au corps le dit jour N° Mle 2294. 
Soldat de 2è Classe le 4 octobre 1910. 
Brigadier le 11 avril 1911 - Maréchal des logis le 24 septembre 1911. 
Promu sous-lieutenant de réserve par Décret du 26 mars 1912 pour prendre rand du 1er avril 1912 et affecté au 32e Régiment d'Artillerie de Campagne. 
Envoyé dans la disponibilité le 25 Septembre 1912. 
Passé au 42ème Régiment d'Artillerie (artillerie de la 3ème Division de Cavalerie). 
Rappelé à l'Activité par Décret de Mobilisation Générale du 1er Août 1914 le 2 Août 1914. 
A rejoint son corps le 42e Régiment d'Artillerie. 
Promu Lieutenant de réserve par décret du 30 Mars 1915 à compter du 7 Mars 1915 - N d C 19 Août 1916. 
Capitaine de réserve à Titre Temporairede le 10 juin 1918. 
 
Décédé des suites de ses blessures à l'hôpital d'évacuation N°36 à Catenoy (Oise). 
Mort pour la France. 
 
Blessures, Actions d'éclat et Citation Etc
Ordre de la Division N°4 du 18 septembre 1914 'Par son énergie et son sang froid a dégagé le T.R. des batteries attaquées par l'Infanterie'. 
Ordre de l'Armée (JO du 30 octobre 1914 'A rendu les plus grands services au Commandant du convoi en assurant la liaison avec une batterie attaquée et en tranmettant ses ordres avec calme et précision sous le feu de l'ennemi'. 
Ordre du groupe de la Division de la Compagnie du 11 Septembre 1914 'Pour la fermeté le sang froid aves lesquels il a concourru à la défense du T.R. attaqué le 9 Septembre '. 
 
Blessures. 
Coup de Pied de cheval.
Archives Départementales de la Seine - Registres Matricules - 3e Bureau  1909 3505
Incorporé au 31ème R.A.C à compter du 4 octobre 1910 comme appelé de la classe 1909 de la subdivision de la Seine 3ème Bureau, circonscription du 14ème Arrondissement N° 3505 au Registre Matricule du Recrutement 
31ème Régiment d'Artillerie : 2ème Cl le 4 octobre 1910 - Brigadier le 11 avril 1911 - Maréchal des logis le 24 septembre 1911 - Élève officier de réserve le 1er octobre 1911. 
32ème Régiment d'Artillerie : sous-lieutenant de réserve le 16 mars 1912 avec rang du 1er avril 1912. 
25ème Régiment d'Artillerie : sous-lieutenant de réserve le 25 septembre 1912. 
Classé au 42ème Régiment d'Artillerie (artillerie de la 3ème Division  par décision ministérielle du 25 janvier 1914) 
le 25 janvier 1914. 
Rappelé à l'Activité Décret de Mobilisation Générale du 2 Août 1914 : Sous-lieutenant de réserve : 2 Août 1914. 
Promu Lieutenant de réserve, affecté au 270ème Régiment d'Artillerie le 7 Mars 1915 
Promu Capitaine à T.T. de réserve par Décision du Général Commandant en chef du Régiment N° 210 le 10 juin 1918. 
  
Décédé des suites de blessures de Guerre à l'hôpital d'évacuation N°36 à Catenoy (Oise) : Mort pour la France le 9 juin 1918. 
Campagne : Contre l'Allemagne du 2 Août 1914 au 9 juin 1918. 
Actions et citation. 
Ordre de la Division N°4 du 18 7bre 1914 "par son énergie et son sang froid a dégagé le T.R. des batteries attaquées par l'Infanterie. 
Ordre de l'Armée (JO du 3 octobre 1914 "a rendu les plus grands services au Cdt du convoi assurant la liaison avec une batterie attaquée et en transmettant ses ordres avec calme et précision sous le feu de l'ennemi". 
  
Chevalier de la Légion d'Honneur avec citation suivante : "Officier d'élite donnant l'exemple du plus bel esprit de sacrifice, a défendu jusqu'à l'extrémite la position qu'occupaient ses canons tirant malgré un violent bombardement d'obus à gaz et de gros calibre, remettant sous le feu en état de servir deux canons endommagés par le tir ennemi, assurant le ravitaillement des pièces. N'a quitté la position qu'après avoir brûlé ses dernières cartouches et détruit ses caissons au moment où les allemands allaient entrer dans sa batterie. 
A été blessé aussitôt après. 
Une blessure antérieure, une citation. La présente citation comporte la Croix de Guerre avec palme. 
Décorations : Croix de guerre- Chevalier de la Légion d'honneur à prendre rang du 8 juin 1918- ordre 3325 "D" du 20-07-13 
Extrait : État des services de Monsieur le Capitaine DILLAY
 
DILLAY Jacques Admis Aspirant Ecole Applicattion Cavaleri JO 12 Septembre 1911
Admis Aspirant à l'École d'Applicattion de Cavalerie - .J.O 12 Septembre 1911 ( Gallica )
 
DILLAY Jacques Sous-Lieutenant mutation 25 RA au 42e RA JO 29 Janvier 1914
Sous-Lieutenant muté du 25e R.A. au 42e R.A. - J.O. 29 Janvier 1914 ( Gallica )
 
DILLAY Jacques Citation Ordre Armee JO 29 Septembre 1914
Citation à l'Ordre de l'Armée - J.O. 29 Septembre 1914 ( Gallica )
 
DILLAY Jacques Capitaine au 270e R A JO 22 Mai 1918
Capitaine au 270e R A - J.O. 22 Mai 1918 ( Gallica )
 
DILLAY Jacques promu Capitaine JO 9 Juillet 1918
Promu Capitaine - J.O. 9 Juillet 1918 ( Gallica )
 
DILLAY Jacques Le Figaro 3 8 1918
Le Figaro 3 Août 1918 - ( Lien )
 
Il figure sur le Monument aux Morts des Trois-Moutiers
 
NR 2018 06 09 Hommage aux poilus de Juin 1918    9 Juin 2018