Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
ALLARD-MÉEUS Jean Paul Edmond Léon 
St Mandé 23 Novembre 1891 - Pierrepont 22 Août 1914 
Lieutenant  
 

 
Collection Yves-Marie Adeline  

ALLARD-MÉEUS Jean Paul Edmond Léon


Acte de naissance  
St Mandé naissances 1891 Naissances Page 90 N° 154
Registre Matricule 
Mémoire des hommes - SGA
Wikipédia - Jean ALLARD-MEEUS
Wikipédia - De la Croix au drapeau
Pages 14-18 - Jean ALLARD-MEEUS
st-cyr.terre.defense.gouv.fr
Casoar du sous-lieutenant Jean Allard-Meeus
Wikipédia : Panthéon Liste des personnes citées
FARE BNF - Tab. d'honneur Page
Père : ALLARD-MEEUS Pierre
Journaux unités - 162 RI
Revue Poupées de Cyr
L'Illustration Plancche 133 Page 136
Les Annales 6 Janvier 1918 -Les morts immortels  Gallica
Histoire Héroïque de la Grande Guerre Gallica
Nouvelles de France 23 Mars 1916 Gallica
Le Journal 26/11/1915 - Sous la Coupole  Gallica
Maurice Barrès - L'âme française et la Guerre Gallica
Revue des deus mondes - Juillet 1916  Gallica
Le Mois Littéraire et pittoresque Janvier 1916  Gallica
Antologie des écrivains morts à la guerre  Gallica
Le Matin 26/11/15 Prix François Coppée Gallica
Commémoration à St Cyr  Serment de 14
SAMA   J Allard-Méeus
serment de 14.org
Inscrit sous le N° 368 de la liste du canton du 8e Arrondisement. 
Classé dans la 3e partie de la liste en 1913 (Omis excusé). 
 
Admis à l'École Spéciale Militaire de St Cyr en 1912. 
Engagé volontaire pour quatre ans le 10 Octobre 1912, à Paris, 2e Arrondissement. au titre du 18e Bataillon de Chasseurs en vertu de l'Art. 23 de la loi du 21 Mars 1905. 
Arrivé au Corps le 11 Octobre 1912. 
Caporaml le 21 Février 1913. 
Sergent le 21 Juillet 1913. 
École Spéciale Militaire - Aspirant le 8 Octobre 1913. 
Nommé Sous-lieutenant par Décret du 15 Août1914. 
Affecté au 162e Régiment d'Infanterie par Décision Ministérielle du même jour. 
Tué à l'ennemi au Combar de Pierrepont le 22 Août 1914. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Mortellement frappé au moment où il enlevait Brillament sa Section. (Ordre du 16 Janvier 1915). 
 
Campagnes
Contre l'Allemagne du 2 Août au 22 Août 1914.
Archives Départementales de la Seine - Registres Matricules 1911 386
Tableau d’honneur des morts pour la France  (publication de la Fare, domaine public-BNF)
Auteur de "Rêves d'Amour! Rêves de Gloire!".
Son nom figure au Panthéon.
 
ALLARD MEEUS Jean JO 17 Aout 1914
Sous-Lieutenant au 162e Régiment d'Infanterie - J.O. 17 Août 1914 ( Gallica )
 
Le 16 août, le 162° régiment d'infanterie s'établit en avant d'Etain, prêt à marcher vers Longwy isolée, meurtrie et bombardée. En plein nuit, ils partirent, dépassés le long des routes par des cavaliers au galop, des motocyclistes affairés, renseignés et dirigés aux carrefours par des patrouilles de dragons qui les attendaient et les accompagnaient un moment. 
Au soir, à tous les avant-postes, le contact était pris. 
 Dans la nuit, des agents de liaisons courant de grange en grange réveillèrent les officiers pour une réunion urgente des commandants de bataillon. C'était l'ordre pour la journée qui venait. Cet ordre disait : " l'ennemi sera attaqué partout où il sera rencontré...". 
La bataille éclata avec le jour et dura jusqu'à cinq heures de l'après-midi. Le 162° se trouva engagé devant Pierrepont. C'était pour ainsi dire son baptême du feu et il y eut, pour ce baptême, une telle accumulation de balles et d'obus que les plus calmes ne purent contenir un frémissement. 
Ils avançaient, visant mieux, en tirant plus vite, à mesure que d'autres tombaient. Une rafale creva leurs rangs, suivie d'une accalmie soudaine qui parut un grand silence vides. Des hommes s'étaient tapis. 
Allard-Méeus, debout, s'approcha de l'un deux : 
 "Viens avec moi, dit-il, n'aie pas peur !" 
Allard-Méeus était très grand...magnifique dans sa tenue éclatante de Saint-cyrien, à peine souillée de terre aux genoux, portant haut son shako de l'Ecole et son casoar. 
Peu après, comme la fusillade se faisait plus nourrie encore, il reçut l'ordre de se porter à l'assaut d'un bois tout proche. Alors, pour électriser les siens, il s'amusa, enleva son shako, et, le tenant à bout de bras : 
 " Les balles, dit-il, voici comment on les attrape."
Pour lui donner raison, une balle troua sa coiffure. Il éclata de rire. Ses hommes, transportés, s'élançèrent. 
"En avant ! cria-t-il encore" 
 Mais son casoar vacilla au bout de sa main...Son bras croula. Allard-Méeus s'abattit. (il est le seul exemple historique dûment vérifié de Saint-Cyrien monté à l'assaut "en casoar et gants blancs"). 
 Il était cinq heures.  
 Le 22 août 1914.
Extrait de 'En casoar et gants blancs' - Paluel-Marmont 1928
 
Ossuair BASLIEUX
Il repose dans l'ossuaire national BASLIEUX ( Lien )
 
 
                         

'Plus Haut'  et 'Demain' Poèmes de Jean ALLARD-MEEUS
Collection J. Sergent 
 

Son nom figure au Pantéon sur la liste : 'Aux Écrivains Morts pour la France'.
 
      27 Septembre 1914
 
ALLARD-MEEUS Jean Le Gaulois 29 Septembre 1914
Le Gaulois - 29 Septembre 1914 ( Gallica )
 
  18 Octobre 1914  
 
ALLARD-MEEUS Jean Figaro 21 Octobre 1914
Le Figaro 21 Octobre 1914 ( Gallica )
 
    25 Octobre 1914
 
  16 Avril 1922    
 
Transcription de Décès - Mairie de Glénouze.
 
NR 2016 11 11 Deux pouilus au Pantheon Allard-Meeus 1
NR 2016 11 11 Deux pouilus au Pantheon Allard-Meeus 2
 11 Novembre 2016
 
Le Parisien 2 Decembre 2016 1
Le Parisien 2 Decembre 2016 2
Le Parisien 2 Decembre 2016 3
Le Parisien 2 Décembre 2016
Édition du 26 Décembre 1914
Coll: J. Moreau
30 Novembre 2016