Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

Le Souvenir Français

Le Souvenir  Français 

Le Souvenir français est une association créée en 1887 en Alsace et Lorraine occupées. Des jeunes filles en habit traditionnel déposaient furtivement des cocardes sur les tombes des soldats. Un professeur alsacien, Xavier Niessen[1], refusant l’ordre prussien dans ces deux départements, a tenu à afficher son appartenance à la patrie française. Il pense que le souvenir des morts pour la France permettra de conserver le sentiment d’une union nationale. 
Le 7 mars 1888, il appelle les Français à rejoindre l’association. Une période active s’ensuit. C’est une association loi 1901 d’utilité publique (l’une des plus anciennes de France) qui a pour vocation : 
  ·De conserver la mémoire de celles et de ceux qui sont morts pour la France au cours de son histoire, ou qui l'ont honorée par de belles actions, notamment en entretenant leurs tombes ainsi que les monuments élevés à leur gloire, tant en France qu'à l'Etranger. 
  ·LA MEMOIRE : Le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit plus de 130.000 tombes, restaure plus de 200 monuments, réalise quelques 40 stèles et monuments commémoratifs. 
  ·De transmettre le flambeau aux jeunes générations successives en leur inculquant, par le maintien du souvenir, le sens du devoir, l'amour de la Patrie et le respect de ses valeurs. 
  ·L'AVENIR : Le Souvenir Français organise des visites de scolaires, avec leurs enseignants, sur les lieux de mémoire. 

 Distincte des associations d'anciens combattants, car notre association se renouvelle sans cesse, sa mission n'étant pas limitée dans le temps, elle est ouverte à ceux et à celles de tous âges et toutes nationalités. 
Afin d'accomplir sa mission, le Souvenir Français a besoin du concours de tous. A ce titre, il observe la plus stricte neutralité politique, confessionnelle et philosophique. 

Le 1er février 1906, l'association est reconnue d' utilité publique. 
La Première Guerre mondiale voit nombre des adhérents être mobilisés. Les membres restant veillent aux sépultures et à l’accompagnement des familles des décédés. L’association a alors à sa charge les 88 000 tombes de 1870 et ne peut s’occuper seule des 1 700 000 morts de la Grande Guerre. 
La loi du 31 juillet 1920 crée le service national des sépultures et prend en charge les cimetières militaires, organise des nécropoles nationales. 
Après la Seconde Guerre mondiale, le général Lacapelle, président du Souvenir Français, demande de répertorier les sépultures des 100 000 soldats morts pendant les combats de 1940 afin de les entretenir. 
Il y a une délégation générale par département. On compte environ 1600 comités locaux en France et 62 représentations à l’étranger. On compte actuellement 200 000 adhérents et affiliés. 

 ADHEREZ au SOUVENIR FRANÇAIS : votre générosité nous aidera à accomplir notre mission au service de la France et à soutenir notre action. 
  
Site du Souvenir Français