Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

VERDIER Alphonse

Bleuet
 
VERDIER Alphonse Vincent
Rossay 22 Janvier 1896 -
 Croix de guerre étoile de bronze
Inscrit sous le N° 76 de la liste du canton de Loudun. 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1915. 
Incorporé (au 68e Régiment d'Infanterie) à compter du 10 avril 1915, arrivé au Corps le dit jour et Soldat de 2e classe. 
Passé au 90e Régiment d'Infanterie le 1er Décembre 1915. 
Passé au 408e Régiment d'Infanterie le 18 Mars 1916. 
Passé dans la réserve de l'armée active le 10 avril 1918. 
Réformé temporairement n° 1 et proposé pour pension temporaire avec invalidité de 15% par la commission spéciale de Poitiers du 22 Juillet 1919 pour : cicatrice de trépanation occipitale suite de blessure par E.O. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Proposé service auxiliaire et proposé pour pension temporaire invalidité de 15% par la Commission de réforme de Poitiers du 20 Août 1920. A la région occipitale gauche perte de substance osseuse près de la ligne médiane. Léger tremblement des extrémités. État stationnaire. 
Affecté comme tel au 32e Régiment d'Infanterie. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Rossay le 7 octobre 1920 par le 32e Régiment d'Infanterie 10e échelon n° 964 N° 23985. 
Admis à une pension de 360 frs avec jouissance du 22 Juillet 1920 au 21 Juillet 1922 par arrêté Ministériel du 7 Juillet 1921 notifié le 5 août 1921. 
Maintenu Service auxiliaire proposé pour pension permanente invalidité de 15% pour : à la région occipitale gauche, cicatrice souple avec brèche osseuse incomplète par la Commission de Réforme de Poitiers du 20 Mars 1923. 
Par arrêté en date du 24 avril 1924 il a été concédé une pension de 360 frs avec jouissance du 22 Juillet 1923. 
Placé dans la position dite 'Sans affectation' le 1er mai 1931. 
Rappelé à l'activité le 1er mars 1940 au dépôt d'Infanterie n° 91 (D.M. n° 2842 1/EMA du 8 février 1940). 
Réformé définitif N° 2 par la CR d'Angers du 20 Mars 1940 pour : Trépané, séquelles de blessure à la tête par E.O. en 1917. Céphalées, vertiges, tremblements pensionné à 15%. 
Décision de la C.R. de Poitiers du 26 Janvier 1962 DOM 
1°) 10 
2°) 10 - aggravation inopinérante 
3°) 60 (ONA) PD 15% pour : 
1°) Séquelles de commotion crânienne 
2°) Dépression de la table externe de l'occipital sur la ligne médiane de 2 cm2 
3°) paraplégie spasmodique. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessé le 1er août 1917 côte 304 Verdun plaie de la tête par éclats d'obs trépanation occipitale gauche. 
Cité à l'ordre du Régiment n° 437 du 31 août 1917 signée Durieu 'Soldat brave et courageux, blessé à son poste de combat a fait preuve de calme et de sang-froid. 
Croix de Guerre étoile de bronze. 
 
Campagnes. 
En Guerre contre l'Allemagne du 10 Avril 1915 au 22 Juillet 1919 
A l'intérieur du 10 avril 1915 au 17 Mars 1916 
Aux Armées du 18 Mars 1916 au 31 Juillet 1917 
Aux Armées Hôpitaux (Campagne double) du 1er Août 1917 au 17 Août 1917 
A l'Intérieur Hôpitaux (Campagne double) du 18 Août 1917 au 2 Janvier 1918 
A l'Intérieur (Campagne simple) du 3 Janvier 1918 au 7 Janvier 1918 
A l'Intérieur Hôpital (Campagne Simple) du 8 Janvier 1918 au 24 Janvier 1918 
A l'Intérieur (Dépôt) du 25 Janvier 1918 au 19 Février 1919 
A l'Intérieur Hôpital (Campagne Simple) du 20 Février 1919 au 24 Juillet 1919.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - RM 1916 1-500