Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

SCHOEFFER Henri

Bleuet
 
SCHOEFFER ( né CLUNY ) Henri Joseph 
Dijon 2 Septembre 1884 - Belfort 5 Mars 1917 
Étudiant en médecine 
Medaille militaireCroix de guerre 14-18
N° 49 de tirage dans le canton de Dijon-Est. 
Engagé volontaire. 
Compris dans la 4e partie de la liste du recrutement cantonal. 
 
Engagé volontaire pour quatrea ans à Dijon le 3 Septembre 1902 pour le 58e Régiment d'Infanterie - Arrivé au Corps et Soldat de 2e classe le 5 Septembre 1902 N° Mle 5398. 
Caporal le 1er Octobre 1903. 
Passé d'office au 4e Bataillon d'Infanterie légère d'Afrique le 27 Mars 1904. 
Arrivé au Corps et Caporal le 1er Avril 1904 N° Mle 4493. 
Fait partie du cadre volontaire des Bataillons d'Afrique. 
Rengagé pour trois ans le 14 Janvier 1905, comme Soldat de 1ère classe au titre du 4e Régiment d'Infanterie Coloniale pour compter du 3 Septembre 1906. 
Arrivé au Corps et Soldat de 1ère classe le 28 Janvier 1905. N° Mle 11669. 
Passé au 12e Colonial le 5 Septembre 1905. 
Passé au 11e Colonial le 1er Juin 1907. 
Remis soldat de 2e classe le 8 Octobre 1907. 
Passé au 5e Colonial le 10 Avril 1908. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
 
Campagnes : En Tunisie du 28 Mars 1904 au 17 Janvier 1905. 
En Cochinchine du 5 Septembre 1905 au 7 Mai 1908. 
 
Passé dans la réserve de l'armée active le 3 Septembre 1909. 
 
Rappelé à l'activité - Mobilisation Générale du 2 Août 1914. 
Arrivé le 3 Août. 
Caporal le 15 Septembre 1914. 
Sergent le 11 Octobre 1914. 
Passé dans l'armée territoriale le 1er Octobre 1915. 
Décédé à l'hôpital Militaire de Belfort le 5 Mars 1919 (Maladie). 
 
Blessures : Blessé à Neuviller le 22 Mars 1916 plaie par balle bras droit, fracture du radius. 
Blessé - intoxiqué aux tranchées du Bois le Vaux-Régnier près Verdun le 11 Juillet 1916. 
 
Citations: A l'ordre du Régiment 9 Mars 1915 Au combat de la Chapelotte le 4 Mars 1915 s'est avancé courageusement jusqu'aux réseaux ennemis, a été accueilli par une fusillade des plus violentes et ne s'est replié que sur ordre'. 
Croix de Guerre. 
Médaille Militaire.
Archives Départementales de la Côte d'Or - Registres Matricules - Dijon - RM 1904 501-1000
 
Sergent 
370e R.I. 
Décédé à l'hôpital Militaire de Belfort le 5 Mars 1917 suite de maladie (Pneumonie)
 
Il repose au cimetière de Dijon - Carré de corps restitués -  Tombe individuelle
Croix Rouge Croix de Guerre 1
26 Décembre 1915