Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

ROUESSARD Abel


 
ROUESSARD Abel Eugène
Le Bouchet 3 Janvier 1891 - La Chaussée 30 Octobre 1963
  
Inscrit sous le N° 81 de la liste du canton de Loudun. 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1912. 
Incorporé (au 135 Régiment d'Infanterie) à compter du 8 octobre 1912, arrivé au Corps le dit jour et Soldat de 2e classe. 
Passé dans la réserve de l'armée active le 1er Octobre 1914. 
Soldat de 1ère classe le 4 décembre 1915. 
Passé au 159e Régiment d'Infanterie le 29 Janvier 1916. 
Passé au 57e Bataillon de Chasseurs le 1er février 1916. 
Proposé pour la réforme temporaire n° 1 avec gratification 7e catégorie pour 'démarche vicieuse en varus à droite après fracture des deux os de la jambe par éclat de grenade; racourcissement de 1 centimètre de la jambe' par la Commission de réforme de Tours du 1er Février 1918. 
Maintenu dans sa position par la Commission Spéciale de Châtellerault du 15 Mai 1918. (Loi du 17 août 1915). 
Admis à la réforme temporaire n° 1 avec gratification de 200fre n° 199428 par décision ministérielle du 2 octobre 1918 notifiée le 27 octobre 1918 sous le n° 78212 I4/S6P. 
Réforme temporaire n° 1 renouvelée avec maintien dans la même gratification par la Commission de réforme de Poitiers du 27 mai 1919. 
Réforme temporaire renouvelée et proposé pension temporaire invalidité réduite à 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 10 février 1920. 
Réforme temporaire renouvelée, maintenu pour pension temporaire avec invalidité de 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 25 Janvier 1921. 
Propre au service auxiliaire et proposé pour pension permanente invalidité de 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 29 Décembre 1921. Suite de fracture de la jambe droite raccourcissement de 1 cm et 1/2. Affecté au Régiment d'Infanterie de Châtellerault par décision du Général Commandant la 9e Région en date du 24 Janvier 1922. 
Certificat de bonne conduite 'Accordé'. 
Adlis à une pension de 240 francs par arrêté du 30 Décembre 1922 jouissance du 1er février 1922. 
Maintenu service auxiliaire invalidité déjà permanente 10% vaut 15% (imputable au service militaire) par la Commandant de Réforme de Tours du 2 Mars 1927 pour 'Raccourcissement de 1 cm du membre inférieurdroit consécutif à une fracture compliquée des deux os de la jambe. La radiographie signale une bonne consolidation et plusieurs corps étrangers métalliques des parties molles de la face postérieure de la jambe. 
Classé dans la dernière classe de la 2e réserve le 26 mars 1937. étant père de 3 enfants vivants (art. 58 loi du 31 Mars 1928). 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessé le 21 décembre 1916 au sercteur de Pont Auger (Berry au Bac) 'fracture jambe droite par éclat de grenade". 
Cité à l'ordre de la division n° 376 du 3 Janvier 1917 'Au cours de l'action du 21 décembre 1916, a montré un entain remarquable en se portant à l'attaque d'un petit poste occupé par l'ennemi, a été blessé pendant qu'il coupait briseau de fil de fer à quelques pas de l'ennemi'. 
Croix de Guerre avec étoile de bronze. 
Médaille Militaire Décret du 14 Mai 1956 J.O. du 12 Juin 1956. 
 
Campagnes. 
En guerre contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 1er février 1918 
A l'intérieur du 2 août 1914 au 19 novembre 1914 
Aux armées du 20 novembre 1914 au 8 Juin 1915 
A l'intérieur du 9 Juin 1915 au 27 Janvier 1916 
Aux armées du 28 Janvier 1916 au 1er février 1918.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1911 1-500