Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
PARRAULT Eugène 
Souvigné 14 Février 1888 - 1943
 Légion d'honneur Médaille Militaire Croix de guerre avec palme

PARRAULT Eugène


Acte de naissance
Souvigné Naiss 1883-1902  N° 3 Page 45
Registre Matricule
Niort 1908 1001 à 1500  N° 1333 Page 471
Témoignages de poilus Loudun
Journaux des unités
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1909. 
Inscrit sous le N° 11 de la liste du Canton de St Maixent. 
Incorporé au 20e Régiment d'Artillerie à compter du 7 octobre 1909. 
Arrivé au Corps et 2e canonnier conducteur le dit jour. 
Brigadier le 25 Septembre 1910. 
Brigadier ff de fourier le 9 Janvier 1911. 
Maréchal des Logis le 2 Juin 1911. 
Envoyé dans la disponibilité le 24 Septembre 1911. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Passé dans la réserve de l'Armée Active le 1er octobre 1911. 
Classé affecté spécial des chemins de fer de l'État 4e Section de Chemins de fer de campagne Subdivisions complémentaires en qualité d'homme d'équipe à Dieppe du 5 février 1914. 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914 conformémént à l'ordre de mobilisation générale mis à la disposition de la Commission de Réseau de l'État jusqu'au 1er Septembre 1914. 
Mis à la disposition de l'autorité militaire, rentré dans le droit commun, affecté au 20e Régiment d'artillerie de campagne, arrivé au Corps le 25 Septembre 1914, aux arméesle dit jour; évacué blessé le 20 septembre 1915. 
Proposé pour la pension de retraite de 3e classe pour 'amputation jambe gauche sus-malléolaire', avis du 4e Bureau de Recrutement de la Seine du 6 Avril 1916. 
Admis à pension de retraite (1100 francs) par Décret du 18 Août 1916 jouissance du 3 avril 1916. 
Déjà réformé définitivement N° 1 invalidité permanente 100% + art 1 statut par la Commission de Réforme de Tours du 3 août 1937 pour:  
1° amputation jambe gauche 1/3 supérieur  
2° moignon présentant des crise névritiques intenses et répétées. Poussées ostéo-physiques. 
3° appareillage mal toléré 
Blessé au gland en Service commandé (novembre 1914) à Zonnebeck. 
Blessé au pied le 20 Septembre 1915 (blessure de guerre) par E.O. au lieu dit Rivière Sud d'Arras (Médaille Militaire). 
Blessures, Citations, Décorations.
Archives Départementales des Deux-Sèvres - Registres Matricules - Niort - 1908 1001-1500
 
      
 
 
Eugène Parrault repose au cimetière de LOUDUN