Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

NAUDEAU Émile


 
NAUDEAU Émile Héli
Sammarçolles 10 Mai 1890 - Basses 11 Décembre 1968
 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1911. 
Inscrit sous le N° 30 de la liste de Loudun. 
Incorporé (au 131e Régiment d'Infanterie) à compter du 7 octobre 1911, arrivé au Corps le dit jour et Soldat de 2e classe. 
Passé dans la réserve de l'armée active le 1er Octobre 1913. 
Maintenu au corps par application de l'article 33 de la Loi du 21 Mars 1905. 
Renvoyé dans ses foyers le 8 Novembre 1913. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
  
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie d'Orléans.  
Arrivé au Corps le 3 Août 1914. 
Classé dans le Service auxiliaire par décision de M. le Général Commandant les 7e et 8e Subdivisions en date du 6 Octobre 1915, sur avis de la Commission de réforme d'Orléans du 1er Octobre 1915, pour 'balle dans l'épaisseur du poumon droit' (blessure de guerre). 
Maintenu au corps. 
Passé à la 5e Section d'Infirmiers Militaires le 22 Octobre 1915. 
Maintenu Service auxiliaire par la Commission Spéciale de réforme d'Orléans du 1er f"vrier 1916. (Loi du 17 Août 1915). 
Réformé Temporairement 2e catégorie par la Commission Spéciale de réforme d'Orléans du 31 Août 1916. pour 'projectile intro-pulmonaire pleurésue sèche'. 
Classé Service armé par décision de la commission de Réforme de Châtellerault du 4 Juillet 1917. 
Affecté comme tel au Régiment d'Infanterie de Châtellerault. 
Arrivé au corps le 3 septembre 1917. 
Passé au 114e Régiment d'Infanterie le 7 Janvier 1918. 
Proposé pour changement d'arme 'Artillerie lourde hippomobile' par décision de la Commission de réforme de Beauvais du 30 juillet 1918 pour 'Diminution respiratoire du poumon droit suite de plaie pénétrante par balle non extraite'. 
Passé au 107e Régiment d'Artillerie lourde le 19 Août 1918. 
Passé au 118e Régiment d'Artillerie lourde le 1er Mai 1919. 
Placé en sursis jusqu'au 30 Septembre 1919 comme cultivateur à Sammarçolles. Décision du Général Commandant la 9e Région du 27 Juin 1919. N° 86 à compter du 4 Juillet 1919. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Sammarçolles le 2 Septembre 1919 par le 20e Régiment d'Artillerie 8e échelon N° 1955 N° 22956. 
Réformé temporairement N° 1 et proposé pour une pension temporaire avec invalidité de 20% par la Commission de réforme de Poitiers du 23 Septembre 1919 pour 'Pleurite de la base droite avec submatité de l'hémithorax droit'. 
Réformé temporaire renouvelé maintenu pour pension temporaire, invalidité de 20% par la Commission de réforme de Poitiers du 7 Septembre 1920 pour 'Séquelle de blessure pénétrante de la base de l'hémithorax droit, pas de bacilles, submatité avec respiration rude'. 
Réforme temporaire renouvelée proposé pour pension temporaire invalidité réduite à 15% par la Commission de réforme de Poitiers du 19 Août 1921. 
Réforme temporaire renouvelée maintenu pour pension temporaire invalidité de 15% par la Commission de réforme de Poitiers du 16 Juin 1922. Tachypleurite base droite. P.M. fracture consolidée de l'humérus droit.  
Classé service auxiliaire proposé pension permenente invalidité 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 17 Juillet 1929 pour : Diminution à peine appréciable du miurmure vésiculaire base droite - Projectile inclu affecté au 190e R.A.L. par Décision du Général Commandant le 9e C.A. en date du 11 août 1923. 
Maintenu service auxiliaire invalidité permanente 10% Décision de la Commission de réforme de Tours du 22 mars 1938 pour 'Séquelles de blessre du poumon droit Légère sclérose de la base'. 
Réformé définitivement N° 1 Pension 25% par CR de Tours du 20-9-1938 pour: 
1) Séquelles de blessure du poumon droit, présence d'ne balle dans le tissus pulmonaire, emphysème. Déjà Réformé définitivement N° 1 
1) Pension 20% 
2) non imputable inférieure à 10% par CR de Tours du 7-2-1939 pour 
1) Blessure ancienne poumon droit, présence d'une balle dans le tissus pulmonaire, Tachypleutite et emphysème, 
2) tendance à l'obésité, tachycardie à 100 
 
D.O.M. P.D. 30% CR Poitiers du 17-1-1964 séquelles de blessure par balle de l'hémithorax droit. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessure : Blessé le 20 Décembre 1914 'Fracture par balle de l'humérus droir au combat de Bouvreuil-lès, en Argonne'. 
 
Campagnes. 
Contre l'Allemagne du 3 août 1914 au 31 août 1919 
Aux armées : d3 août 1914 au 20 Décembre 1914 
Intérieur CD : du 21 Décembre 1914 au 20 Décembre 1915 
Intérieur : du 21 décembre 1915 au 31 août 1916 
Aux armées : du 3 septembre 1917 au 4 Juillet 1918
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1910 1-204