Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
MONBERGÉ Paul  Arsène Denis Maurice Marie
Maulay 30 Octobre 1884 -
 

MONBERGÉ Paul

Dirigé le 8 Octobre 1905 sur le 152e Régiment d'Infanterie. 
Arrivé au Corps le dit jour N° Mle 8652 et Soldat de 2e classe. 
Envoyé en congé le 18 Septembre 1906 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie de Châtellerault.  
Arrivé au Corps le 4 Août 1914. 
Proposé pour réforme temporaire N°1 avec gratification renouvelable de 7e catégorie pour abolition presque complète des mouvements actifs et passifs du cou par contracture reflex après blessure par éclat d'obus (blessure de guerre) par la Commission de réforme de Tours du 23 Novembre 1917. 
Maintenu dans sa position par décision de la commission de réforme de Châtellerault du 20 Mars 1918. (Loi du 17 Août 1905). 
Admis à la Réforme temporaire N° 1 avec gratification de 200 francs par Décision Ministérielle du 2 Juillet 1918, notifiée par Dép. Mlle du 22 juillet 1918 N° 54412 I4 (Avis de la Section Régionale des pensions de la 9e Région du 29 juillet 1918 N° 478).  
Réforme temporaire renouvelée, même gratification, par Décision de la Commission de Réforme de Poitiers du 28 Décembre 1918 pour "Abolition de tous les mouvements actifs et passifs de la tête". N° du contrôle Central 178738. Réforme temporaire N° 1 renouvelée et propose pension temporaire invalidité 25% par décision de la Commission de réforme de Poitiers du 18 Novembre 1919 pour "Tête fixée par contracture reflexe avec atrophie des muscles de la région bilatérale droite du cou et de l'épaule droite et paralysie partielle du trapèze". 
Réforme Temporaire renouvelée. 
Proposé pour pension temporaire avec invalidité réduite à 20%. Atrophie partielle du trapèze à droite avec contracture reflexes. Hypoacousie légère de l'oreille par catarrhe tubulaire. Etat amélioré. Décision de la commission de réforme de Poitiers du 8 Novembre 1920. Proposé au service auxiliaire. 
Proposé pour pension permanente invalidité de 20% par la Commission de Réforme de Poitiers du 18-11-1921 pour 'Reliquat de blessure de la nuque ' et affecté au Régiment d'Infanterie de Châtellerault par Décision du Général Commandant le 9e Corps d'Armée en date du 1er Décembre 1921, admis à une pension de 480F par arrêté en date du 31 mai 1922 avec jouissance du 25 Novembre 1921. 
Affecté à la classe de mobilisation de 1900 le 20 Octobre 1923 art 58 père de 2 enfants. 
 
Campagne contre l'Allemagne 
Intérieur du 4.8.1914 au 12.8.1914 
Aux armées du 13.8.1914 au 22.3.1917 
Intérieur CD du 23.3.1917 au 22.3.1918 
Intérieur du 23.3.1918 au 22.7.1918 
 
Blesure 
Blessé au Bois des Chevaliers le 22 Mars 1917 "Plaie au cou par éclat d'obus". 
 
Combats 
A pris part à la reconnaissance offensive de Bouxières-sous-Froidmont du 7 Octobre 1914 et au combat du 21 Octobre 1914 au Nord-Ouest de Flirey. 
Défense de Verdun du 27 Février au 7 Avril 1916.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1904 1190-1500