Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

MICHELET Raphaël


 
MICHELET Raphaël
Le Puy Notre Dame 15 Décembre 1893
    - Thouars 17 Avril 1985
   
Inscrit sous le N° 75 de la liste du canton de Loudun. 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1913. Agriculteur. 
Incorporé (au 7e Régiment de Hussards) à compter du 27 novembre 1913, arrivé au Corps le dit jour. 
Passé au 77e Régiment d'Infanterie décision du Général Commandant le 9e Corps d'armée du 20 décembre 1913. 
Réformé temporairement 1ère catégorie par la Commission de réforme de Cholet le 4 mars 1914 pour 'Dyspepsie chronique'. 
Déclaré propre au service armé par le Conseil de révision du Maine et Loire à Angers le 7 Octobre 1914. 
Dirigé le 20 décembre 1914 sur le 89e Régiment d'Infanterie, arrivé au corps le 21 décembre 1914. 
Passé au 368e Régiment d'Infanterie le 2 Juillet 1915. 
Passé au 369e Régiment d'Infanterie le 6 Juin 1916. 
Passé dans la réserve de l'armée active le 1er Octobre 1916. 
Détaché, mis à la disposition des chemins de fer d'Orléans à Tours comme homme d'équipe, le 11 Janvier 1919. D.M. 26134 1/4 du 2 décembre 1918. 
Classé affecté spécial (4e Section des chemins de fer de Campagne, Subdivisions complémentaires, comme Homme d'équipe à Thouars à la Compagnie des chemins de fer de l'État, avis du 31 Janvier 1919 du Recrutement Central N° 1 au Contrôle 53 (Exécution Circulaire Ministérielle 26184 1/11 du 2 décembre 1918). 
Affecté à la 9e Section de chemins de fer de Campagne N° 3892. Avis du Recrutement Central du 4 Mars 1921. 
Rayé des Contrôles de l'affectation Spéciale le 23 février 1923 et affecté au 321e Régiment d'Infanterie. 
Certificat de bonne conduite 'Accordé'. 
Maintenu service armé invalidité 1e et 2e inférieures à 10% 3e inférieure à 10% 1e et 2e imputables 3e non imputable par la Commission de réforme de Tours du 24 septembre 1929 pour : 1e Reliquats de plaie de la main droite. Petites cicatrices de l'index et du médius dr. Gène fonctionnelle très minime. 2e Cicatrices sans suites des parties molles de la cuisse gauche. 3e Pas de reliquat d'intoxication par gaz. 
Pension définitive 10% rétrocédée le 2-8-1938 à la suite CR de Tours du 5-11-1935 valable du 20-2-1926. 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation généale du 1er septembre 1939. 
Réformé définitif n° 2 par la Commission de réforme d'Angoulème le 29 novembre 1939 pour emphysème. Cicatrice avant bras gauche avec rétractation pulmonaire. 
Réintégré à sa Subdivision d'origine le 17 Janvier 1940. 
D.O.M. pension définitive 10% C.R. Tours le 2-9-58. 
Scléro-emphysème pulmonaire. 
Commission de réforme de Poitiers, séance du 26 Juin 1959. 
D.O.M. 10% définitif pour scléro-amphysème. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessé le 28 février 1915 à Vauquois par balle plaie en séton geno droit et cuisse gauche. 
Blessé le 13 Mars 1916 au Bois-le-Prêtre par éclat de grenades plaies en séton cuisse gauche et main droite. 
Cité à l'ordre du 369e Régiment d'Infanterie N° 407 du 1er octobre 1917 'Très bon bombardier blessé 2 fois, le 28 février 1915 à Vauquois, et le 13 mars 1916 au Bois-le-Prêtre.' 
Intoxiqué le 16-5-1918 à Mortemer (Oise). 
Croix de Guerre. 
Médaille militaire - décret du 27-12-1930. 
Chevalier de la Légion d'Honneur - Décret du 4 novembre 1977 - JO 6.11.1977 p 5333. 
 
Campagnes. 
Contre l'Allemagne 
Intérieur du 21.12.1914 au 1er.2.1915 
Aux armées du 2.2.1915 a 28.2.1915 
Intérieur du 1er.3.1915 au 1er.7.1915 
Aux armées du 2.7.1915 au 3.6.1918 
Intérieur du 4.6.1918 au 17.8.1918 
Aux armées du 18.8.1918 au 10.1.1919.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - RM 1913 501-784