Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
MEUNIER Ernest Gustave
Chalais 7 Août 1886 -
 

MEUNIER Ernest

Classé dans la 7e partie de la liste en 1907. Atrophie de la jambe droite. 
Inscrit sous le N° 51 de la liste de Loudun. 
A obtenu en 1907 un sursis d'incorporation (art. 20) frère au service. 
Dirigé le 6 Octobre 1908 sur le 32e Régiment d'Infanterie, arrivé au Corps le dit jour N° Mle 8294. 
Envoyé en congé le 25 Septembre 1910 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Passé dans la réserve de l'armée active le 1er Octobre 1910. 
Classé dans le Service Armé par décision de la Commission spéciale de réforme de Châtellerault dans sa seéance du 4 Novembre 1914 (N° 1) et affecté au Régiment d'Infanterie de Châtellerault. 
Arrivé au Corps le le Novembre 1914. 
Passé au 90e Régiment d'Infanterie le 7 Mars 1915. 
Réformé temporairement 2e catégorie et proposé pour une gratification renouvelable de 7e catégorie pour 'Oedème de la jambe gauche avec obilition de reflex achilléen avec diminution de contractibilité faradique dans le domaine du tibial postérieur. Lésions consécutives à blessures de guerre gauche par éclat d'obus par la Commission de réforme de Tours du 14 Novembre 1916. 
Admis à la gratification de 200 francs par DM du 3 Juin 1917 Difs Mlle du 26 Juin 1917 N° H3522I4 S.G.P. 
Réforme Temporaire N° 1 renouvelée avec même gratification par décision de la commission de Réforme de Châtellerault du 3 Octobre 1917. 
Réforme Temporaire N° 1 renouvelée avec même gratification 7e catégorie par décision de la commission de Réforme de Poitiers du 29 Octobre 1918 pour 'Limitation des mouvements cul de pied gauche'. 
Réforme Temporaire N° 1 renouvelée et proposé pour pension temporaire de 20% par la Commission de réforme de Châtellerault du 17 Décembre 1919 pour 'Au membre inférieur gauche oedème chronique jambe et pied, mollet augmenté de 5%, légère cyanose du pied. Limitation des mouvements de la tibio-tarsienne entre 100 et 115°'. 
Passé dans l'Armée Territoriale le 1er Octobre 1920. 
Propre au Service Auxiliaire. Proposé pour pension permanente Invalidité rédite à 15% 'Oedème chronique de la jambe gauche avec varices noueuses et volumineuses ne remontant pas au dessus du genou placards eczémateux sans ulcérations. État amélioré'. Décision de la Commission de réforme de Poitiers du 15 Novembre 1920. 
Affecté comme tel au 69e Régiment Territorial d'Infanterie. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Chalais le 18 Mars 1921 par le 32e Régiment d'Infanterie (6e échelon N° 861) - 24316. 
Affecté à la classe de mobilisation de 1898 (Art 58) le 20 Octobre 1923 père de 4 enfants. 
Passé dans la 2e réserve le 20 Octobre 1923. 
Dégagé de toute obligation militaire le 24 Avril 1933 étant père de sis enfants vivants (art 58 de la loi du 31 Mars 1928). 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessure : Blessé le 16 Juin 1915, au Bois de la Folie 'Plaie pied gauche par éclat d'obus'. 
 
Campagnes
Contre l'Allemagne du 10 Novembre 1914 au 14 Novembre 1916 
Intérieur du 10.11.14 au 6.3.15 
Aux armée du 7.3.15 au 16.6.15 
Intérieur CD BdG du 17.6.15 au 16.6.16 
Intérieur du 17.6.16 au 14.11.16
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1906 501-1000