Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

MASSE Henri

Bleuet
 
MASSE Henri Louis
Loudun 28 Juillet 1896 - Véniers 21 Août 1947
 Médaille militaire
Inscrit sous le N° 51 de la liste du canton de Loudun. 
Classé dans la 5e partie de la liste en 1915. 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1915. 
 Incorporé (au 30e Régiment d'Artillerie) à compter du 6 septembre 1916, arrivé au Corps le dit jour et Soldat de 2e classe. 
Classé Service Auxiliaire par la Commission de réforme de Poitiers du 14 février 1919 pour 'Emphysème et bronchite chronique'. 
Passé dans la réserve de l'armée active le 7 janvier 1919. 
Maintenu service auxiliaire par la Commission de réforme d'Orléans du 11 Juin 1919 pour 'Emphysème et bronchite chronique'. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Loudun (R. du Martray 31) le 13 Juin 1919; par le 20e Régiment d'Artillerie (7e Échelon 73). Aux par Mre Ctée aux Armées (n° 13687). 
Proposé pour pension temporaire invalidité de 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 21 octobre 1919 pour 'Séquelles légère de pleuro-congestion du poumon gauche. Diminution des vibrations de l'hémi-thorax, inspiration un peu rude avec frottements disséminés'. 
Maintenu service auxiliaire invalidité inférieure à 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 29 Novembre 1921 pour plus de signes de lésion pulmonaire. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Maintenu service auxiliaire. Invalidité Inférieure à 10% par la Commission de réforme de Poitiers du 28 septembre 1923 pour : emphysème plmonaire sans bronchite. 
Maintenu service auxiliaire invalidité temporaire de 10% pour : Bronchite très discrète par la Commission de Réforme de Poitiers du 12 Février 1924. 
Affecté à la classe de mobilisation de 1912 le 26 février 1924 (art. 58) père de 2 enfants. 
Maintenu service auxiliaire. Invalidité temporaire 10% par la Commission de réforme de Tours du 29 Septembre 1925 pour 'Bronchite caractérisée par quelques ronchus disséminés'. 
Maintenu service auxiliaire invalidité temporaire 10% article 7 imputable par la Commission de réforme de Tours du 31 Janvier 1928. Bronchite chronique. Quelques ronchus et sibilances dans les deux poumons. État général médiocre. 
Par arrêté en date du 19 Juillet 1928 il a été concédé une pension de 240 frans avec jouissance du 12.2.1928. 
Passé dans la position dite 'Sans affectation' le 1er Mai 1930. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
A été atteint par des gaz Ypérite le 11 Octobre 1918 à Commercy. 
Médaille militaire le 10 Décembre 1918 Off N° 11121 du G.q.G.. Arrêté ministériel du 12.8.21 J.O. du 12.8.21 à compter du 16.6.20 'Dans la nuit du 10 au 11 Octobre 1918, malgré un violent bombardement d'obus toxiques, a répéré les lignes téléphoniques fréquemment coupées. Gravement intoxiqué, ne s'est laissé évacuer qu'après avoir rétabli les liaison'. 
 
Campagnes. 
Contre l'Allemagne 
A l'intérieur du 6 Septembre 1916 au 21 Mars 1917 
Aux Armées du 22 Mars 1917 au 15 Janvier 1919 
A L'intérieur C.D. du 16 Janvier 1919 au 13 Juin 1919.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - RM 1916 1-500
 
Attribution Médaille Militaire - JO 12 Août 1921