JUVIN Auguste

JUVIN Auguste Léon Pierre-Marie
Jans 27 juin 1892 - Sainte-Radegonde-en-Touraine 17 avril 1967
Inscrit sous le N° 58 de la liste de Moisdon. 
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1913. 
Incorporé au 25e Régiment de Dragons à compter du 1er Octobre 1913. 
Arrivé au corps et dragon de 2e classe le dit jour. 
Soldat de 1ère classe le 19 décembre 1914. 
Passé au 7e Régiment de Hussards le 7 août 1919. 
Mis en congé illimité de démobilisation par le 7e Régiment de Hussards le 25 août 1919. 8e échelon n° 9005. 
Se retire à Châteauneuf (M.et Loire). 
Classé affecté Spécial, 4e Section de chemins de fer de campagne, subdivisions complémentaires comme nettoyeur à Bressuire du 5 Mai 1921. 
Passé d'office en domicile dans la Subdivision de Châtellerault (DM 22487 2/1) à Loudun. 
Affecté 4e Section Chemins de fer de campagne 4e Subdivision de mobilisant à Chartres au 107e Régiment d'Artillerie Lourde comme ouvrier de 2e classe. 
Inscrit à la liste matricule sous le N° 212. 
Rayé des contrôles de la Section et maintenu à la disposition du Réseau au titre du Tableau II (Avis du Bureau Cenntral de Recrutement de la Seine du 2/8/1928, affecté spécial Etat. 
Passe en domicile dans la subdivision de Seine Central le 28 janvier 1936 (D 1227 2 2/1 du 29-11-35). 
Réintégré à sa Subdivision d'origine le 8-9-44. 
 
Blessuires, Citations, Décorations. 
Ordre de la 22e Division d'Infanterie N 133 du 15 Mai 1917 'Excellent cavalier, a déjà été cité et grièvement blessé, s'st toujours distingué dans son service de coureur, en particulier le 4 mai, en aidant au transport d'un blessé, sous un bombardement violent, a été contusionné par un éclat d'obus pendant cette opération'. 
Croix de Guerre étoile de bronze et argent. 
Était en patrouille aux environs de Sommessous a reçu une blessure au ventre par une balle le 8 septembre 1914 à 4h30. 
Cité à l'ordre du régiment n° 22 du 18 décembre 1914 : 
Grièvement blessé d'un coup de feu au cours d'une reconnaissance près de Sommessous. revenu sur le front s'est fait remarquer par sa belle attitude au feu, notamment comme mitrailleur dans les tranchées. 
 
Campagne 
Contre l'Allemagne du 2-8-1914 au 24-8-1919
Archives Départementales de Loire Atlantique - Registre Maticule - Longué-Jumelles 1912  883
Blessure 
- 8 septembre 1914 : 
Rapport médical 'Atteint de plaie en seton de la partie antéro-inférieure du thorax orifice d'entrée à l'extrémité de la 12e côte et orifice de sortie au niveau de l'articulation de la 9e côte sur le sternum. Lésion pleuro-pulmonaire caractérisée par la sortie d'air et de sang aux orifices du trajet'. 
Certificat de blessure : 'A reçu une blessure au ventre occasionnée par une balle, étant en patrouille aux environs de Sommessous'.

Citations
- Citation à l'ordre du 25e Régiment de Dragons 
'Grièvement blessé d'un coup de feu au cours d'une reconnaissance près de Sommessous; Revenu sur le front, s'est fait remarquer par sa belle attitude au feu, notamment comme mitrailleur dans les tranchées'. 
Colonel Ferté, 5 Mars 1916
- Citation à l'ordre de la Division 
'Excellent Cavalier, a déjà été cité et grièvement blessé. S'est toujours distingué dans son service de coureur, en particulier le 4 Mai en aidant au transport d'un blessé sous un bombardement violent. A été contusionné par un éclat d'obs pendant cette opération'. 
16 Mai 1917 - Signé Général Bouyssou
- Citation à l'ordre de la 47e Division de Chasseurs Alpins 
'Après s'être employé en 1917 et 1918, pour appuyer les Chasseurs en secteur, sur l'Aisne et au Tomba, a participé à la poursuite de l'ennemi au cours des offensives de 1918 entre la Marne et l'Ourcq, à l'est de Roye et à l'est de Guise, faisant, surtout dans le dernier acte de cette lutte, preuve de qualités de manoeuvre remarquables, d'une audace et d'une vigueur dans les reconnaissances qui ont empêché l'ennemi d'achever nombre de destructions qu'il avait préparées'. 
Le cavalier de 1ère classe Juvin Auguste faisait partie du 1er Groupe pendant les opérations indiquées ci-dessus. Signé Lt Colonel Langourian.

Décorations
- Médaille de la Bravoure en Or - Soldat de 1ère classe JUVIN Auguste, Léon, Pierre, Marie, 25e Régiment de Dragons - 18 Mars 1917 - Signé Général R Nivelle
- Médaille Militaire - JUVIN Auguste, Léon, soldat, classe 1912, mle 883; 25 ans de services, 4 campagnes. A été blessé et cité. Paris 31 Décembre 1939 - Signé Edouard DALADIER
Collection privée : JUVIN René
  JMO 25e Régiment de Dragons - 8 Septembre 1914 - Page 23
Auguste JUVIN figure, à l'extrême gauche, sur la photo avec les bombes,  
Bombardement de la gare de Loudun , tableau N° 7 de l'expositition du Souvenir Français de Loudun,
Page : 70e Anniversaire de la Libération de Loudun 
Cliquer sur la vignette pour aggrandir l'image.
Collection privée : JUVIN René