Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
GIROIRE Fernand Joseph Marie Clément
Ceaux 15 Août 1881 - Moncontour 28 Octobre 1957
 Medaille militaire Croix de guerre 14-18 Medaille commemoration 1914-1918 Medaille interallies

GIROIRE Fernand

Dispensé (art. 22) Soutien de famille 
Dirigé le 14 novembre 1902 sur le 32e Régiment d'Infanterie. 
Arrivé au corps le dit jour N° Mle 3632. 
Envoyé en congé le 19 Septembre 1903 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie de Châtellerault.  
Arrivé au corps le 12 Août 1914. 
Passé au 327e Régiment d'Infanterie le 17 Mars 1916. 
Nommé soldat de 1ère classe le 23 Octobre 1917 (Ordre du Régiment N° 225). 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Moncontour; le 22 février 1919; par le 32e Régiment d'Infanterie (3e échelon N° 362) père de un enfant; aîné de quatre frères mobilisés (N° 12636). 
Maintenu service invalidité inférieure à 10% par la commission de réforme de Poitiers du 29 avril 1924 pour "Se plaint de gêne au membre supérieur gauche". 
Affecté à la classe de mobilisation de 1899 le 20 décembre 1923 art. 58 père de un enfant. 
 
Citations 
- Ordre du Régiment N° 138 le 14 novembre 1916 "Très bon soldat ayant toujours eu une belle attitude au feu est parti à l'assaut des 4 et 6 septembre avec le plus grand entrain." 
- Odre du régiment N° 295 du 21 Juin 1918 "Brancardier d'un courage et d'un dévouement exemplaire. Dans la période du 31 mai au 6 juin jour et nuit, et sans aucun repos, a assuré le transport par des chemins battus par l'artillerie ennemie permettant ainsi, malgré les difficultés très grandes, leur évacuationrapide". 
- Ordre du Régiment n° 325 du 20 Septembre 1918 "Brancardier du plus grand dévouement pendant les journées du 18 juillet, des 14, 15 et 16 Septembre 1918, a effectué la relève rapide des blessés sous les tirs constants de mitrailleuses, alors que sa compagnie était dans une position particulièrement difficile". 
 
Décorations 
Croix de Guerre - Médaille Militaire. 
(Par décret du Président de la République du 24 Mars 1923. J.O. du 30 Mai 1923). Médaille Commémoratice Française. 
Médaille commémorative Interalliée. 
 
Blessures 
- Blessé le 29.10.14 "Plaie pénétrante de la main gauche et petites plaies contuses du bras et d'un doigt par éclat d'obus". 
- Blessé le 11.5.15 "Plaie rotule gauche par éclat d'obus au Mont St Éloi". 
- Blessé le 4.11.17 "Plaie bras gauche par E. O. au Bois de St Éloi". 
- Blessé le 2.3.18 "Plaie front et pied gauche par E.O.". 
 
Campagne contre l'Allemagne 
Intérieur du 12 Août 1914 au 25 Septembre 1914 
Aux Armées du 26 Septembre 1914 au 29 Octobre 1914 
B.deG. Intérieur C.D. du 30 Octobre 1914 au 14 Janvier 1915 
Aux Armées du 15 Janvier 1915 au 11 Mai 1915 
B.deG. Intérieur C.D. du 12 Mai 1915 au 16 Mars 1916 
Aux Armées du 17 Mars 1916 au 4 Novembre 1917 
B.deG. Intérieur C.D. du 5 Novembre 1917 au 8 Février 1918 
Aux Armées du 9 Février 1918 au 2 Mars 1918 
B.deG. Intérieur C.D. du 3 Mars 1918 au 15 Avril 1918 
Aux Armées du 16 Avril 1918 au 21 Février 1919 
 
D.O.M. par la Comission de réforme de Tours le 14 Novembre 1931 
1°) Invalidité inférieure à 10% inputable pour: Petites cicatrices simples de la main droite ainsi que du bras gauche 
2°) Invalidité inférieure à 10% imputable pour: Cicatrice de plaie superficielle de la rotule gauche. 
3°) Invalidité de 30% S. P. non imputable pour: Cicatrice superficielle de la région frontale médiane. 
État général bon, vertiges allégués.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1901 1152-1492