Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
DESPERRIÈRE Léon Gustave
Oiron 31 Janvier 1884 - Thouars 15 Juillet 1928
 

DESPERRIÈRE Léon

Acte de naissance
Oiron Naiss 1873-1896 N° 2 Page 68
Registre matricule
Journaux des unités
Ajourné en 1905 et 1906 - Bon en 1907. 
Dirigé le le 8 Octobre 1907 sur le 77e Régiment d'Infanterie. 
Arrivé au Corps le dit jour N° Mle 7612 et Soldat de 2e classe. 
Envoyé en congé le 11 Juillet 1908 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie de Châtellerault.  
Arrivé au Corps le 4 Août 1914. 
Classé service auxiliaire par décision de la 5e Commssion Spéciale de Réforme de la Seine dans sa séance du 9 Juillet 1918 pour "Blessé par éclat d'obus. Légère raideur du cou de pied gauche. Petit cal du tibia. Atrophie cuisse et mollet" (B. de Guerre). 
Maintenu au corps. 
 
Proposé pour gratification renouvelable de 8e catégorie sans réforme, par la Commission de réforme de Poitiers, au 12 Novembre 1918, pour : Légère raideur du cou de pied gauche suite de blessure par Éclat d'obus. 
Admis à la Gratification de 100 francs par Décision Ministérielle du 14 Mars 1919 notifiée le 27 Mars 1919 n° 20010 54/096. Avis de la Section régionale des Pensions de la 9e Région du 31 Mars 1919 N° 3481 N° au Cle central 237528. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation à Arçay le 29 Juin 1920 par le 32e Régiment d'Infanterie 1er échelon N° 1720 N° 23429. 
Maintenu Service auxiliaire et poposé pour pension permanente invalidité de 10% pour "Limitation des mouvements tibio-tarsienne membre inférieur gauche. Décision de la Commission de Réforme de Poitiers du 24 Mars 1920. 
Maintenu Service auxiliaire Invalidité Temporaire de 10% pa dDécision de la Commission de Réforme de Poitiers du 18 Décembre 1923 pour limitation de la flexion de la tibio-tarsienne gauche à 90°. 
Maintenu service auxiliaire invalidité permanente 10% pour "A la jambe gauche cicatrice déprimée adhérente à un cal de fracture du tibia au 1/3 inférieur" par la commission de réforme de Tours du 27 Octobre 1925. 
Par Arrêté Ministériel en date du 5 Mars 1926 il a été concédé une pension de 240 francs avec jouissance du 24 Mars 1926. 
Décédé le 15 Juillet 1928 à Thouars - Deux-sèvres. 
 
Campagne contre l'Allemagne 
Intérieur du 4 au 12 Août 1914 
Aux Armées du 13 août au 12 Juin 1917 
Intérieur C.D. du 13 Juin 1917 au 12 Juin 1918 
Intérieur du 13 Juin 1918 au 23 Octobre 1919 
 
Blessure 
Blessé à la jambe par E.O. le 13 Juin 1917 au "Bois de la Grille".
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1904 1190-1500