Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Indochine
 
DELAUNAY Paul Léon 
Tours 3 février 1925 - Cao Bang 30 octobre 1947 
Sergent 
 Medaille militaire Croix de guerre TOE

DELAUNAY Paul

Mémoire des hommes - SGA
Loudun - Indochine 
Né le 3 février 1927 ( il est le fils du gendarme Delaunay Léon, Mort pour la France, à Loudun le 2 septembre 1944).
Il arrive à Loudun, nouvelle résidence de ses parents en 1936.
Après un apprentissage de charpentier à Châtellerault chez son oncle , il revient à Loudun et entre au service de l'entreprise Rebière.
Suite à la mort tragique de son père, il contracte un engagement qui l'envoie au 61° Génie à Angers.
Il est dirigé sur l'Indochine en août 1947.
Il est mortellement blessé en octobre 1947.
Il meurt des suites de ses blessures à l'hôpital militaire de CAO - BANG le 30.10.1947.

Lettre de son Commandant de Compagnie à sa famille. 
"Le Sergent DELAUNAY affecté à mon unité en septembre 1947 partit avec la Compagnie en opération sur CAO-BANG et sur la route CAO-BANG/TSALINK. 
Le 29 octobre 1947 avec sa section, il descendait réparer une coupure de route que les viets venaient de faire sauter pendant la nuit. En arrivant sur la brêche, ils furent reçus à coups de fusils et le Sergent Delaunay reçut une balle dans l'aine. Descendu le plus rapidement possible sur l'hôpital de CAO-BANG, il y arriva dans l'après-midi. 
Il devait mourir le lendemain matin des suites d'une hémorragie interne 
Sa mort de soldat a vivement touché les sapeurs, et sa section et ses Chefs, ayant tous sû apprécier ses belles qualités de conscience et de camaraderie. 
Son souvenir restera gravé au coeur de la Compagnie". 
  
  
Texte de M. Roland Quintard, à l'occasion de la "Journée du Cinquantenaire" 
  
A nos Morts d'Indochine...Nous leurs Devons Réparation 
  
Nécrologie parue dans la Voix du Loudunais du Samedi 6 Décembre 1947 
Vendredi, la population loudunaise venait à peine de rendre un dernier hommage à la dépouille mortelle d'un de ses enfants que la nouvelle nous parvenait annonçant le décès du sergent Delaunay survenu sur le front d'Indochine. 
Mme Delaunay, qui habite rue Porte Saint-Nicolas, est particulièrement éprouvée par la guerre. Au lendemain de la libération de Loudun, son mari le gendarme Delaunay, en service commandé, devait trouver la mort dans des circontances tragiques. 
Aujourd'hui elle est frappée à nouveau par le destin dans son affection la plus chère. 
En cette douloureuse circonstance, qu'elle veuille bien nous permettre de compatir à ses peines et qu'elle daigne agréer nos condoléances émues. 
 
DELAUNAY Paul et Leon - article  
 
Cassette A nos morts Indochine Hommage du Général TRAPP aux loudunais morts en Indochine ( Page )