Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
DAROUX Pierre Abel
Ceaux en Loudun 30 Mars 1888 -   
 

DAROUX Pierre

Classé dans la 3e partie de la liste en 1909. 
Inscrit sous le N° 26 de la liste de Loudun. 
Engagé volontaire pour 3 ans de 19 avril 1906 à la mairie de Châtellerault (Vienne) pour le 32e Régiment d'Infanterie, arrivé au Corps le 20 du dit jour N° Mle 6511. 
Caporal le 1er Octobre 1907. 
Rengagér le 17 Avril 1909 pour 2 ans au titre du 89e Régiment d'Infanterie à compter du 19 Avril 1909. 
Arrivé au corps et caporal le 18 Avril 1909 N° Mle 10392. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Passé dans la réserve de l'Armée Active le 19 Avril 1911. 
Classé non affecté dans l'administration du Ministère de la Guerre, comme gardien de bureau à Paris, du 1er février 1913 au 2 Septembre 1914, affecté au Régiment d'Infanterie de Châtellerault, arrivé au corps le 28 Septembre 1914. 
Proposé pour la Réforme Temporaire N°1, avec une gratification renouvelable de 4e catégorie par Décision de la Commission de Réforme de Bordeaux du 9 janvier 1919, pour: 'Cal précaire du tibia gauche'. 
Maintenu Réforme temporairement est proposé pour Réforme Temporaire N°1 avec une gratification renouvelable de 4e catégorie par la 5e Commission Spéciale de réforme de la Seineedans sa séance du 10 juillet 1919 pour: 'Cal précaire du tibia gauche'. 
Réformé définitivement est proposé pour une pension Ttemporaire invalidité de 65% par la 4e Commission de Réforme de la Seine du 29 Octobre 1920 'A la jambe gauche Pseudarthrose des deux os de la jambe, suite de fracture de l'extrémité supérieure'. 
Réformé définitivement Invalidité permanente de 50% décision de la 2e Commission de Réforme de la Seine du 16 Janvier 1922 pour: 'Cal fragile et vicieux au 1/3 supérieur de la jambe gauche avec raccourcissement de 3 cm. Incurvation de la jambe et rotation du pied en devant. Nécessité d'un appareil orthopédique. Cicatrices banales; frontal droit et au bras droit aux 1/3 postérieur'. 
Réformé définitivement N°1 proposé pension temporaire invalidité 60%. Raccourcissement de 3 cm du membre inférieur gauche par cal volumineux des deux os de la jambe au 1/3 supérieur vicieusement consolidée avec incurvation et désaxation en dedans pied équire raideur très serrée de l'articulation tibio-tarsienne limitation à 90° de la flexion du genou nécessité du port d'un appareil de prothèse gêné très notable de la marche. 
2°) Au membre supérieur droit cicatrices souples de la face interne et externe au dessus du coude, ancien foyer d'ostéite avec élimination d'esquilles ayant déterminé deux phlegmons et plusieurs abcès. Diminution de la force du bras et gêne à cause de l'appui nécessaire sur une canne. 
Réformé définitivement N°1 proposé pour une pension permanente sur pièces art. 7, par la 3e Commission de Réforme de la Seine du 16 Novembre 1928 pour : 
1°) reliquat de fracture des 2 os de la jambe gauche 
2°) cicatrices souples du bras droit suite de phlegmon et ostéite. 
Réformé définitif N°1 pension permanente 75% art. 68 sur pièces par la 1ère Commission de Réforme de la Seine du 19 Mai 1930 pour : Ostéomyélite tibia gauche, ayant déjà nécessité de nombreuses interventions, actuellement vers la partie moyenne de l'os rongeur diffuse avec un léger oedème. Fistule en activité supurant abondamment, raccourcissement du membre inférieur de 3 cm. Raideur cou de pied immobilisé vers 100°. Limitation flexion du genou à 80°. Cicatrice souple région postéro-esterne et inférieur bras droit avec légère parésie cubitale. 
D.O.M. 80% définitif art. 68 sur pièces par la e C.R. de la Seine du 26-9-1938 
1) Ostéo-myélite chronique du tibia gauche siègeant au niveau 1/3 supérieur et 1/3 moyen site blessure de guerre avec laxité artuculaire du genou incurvation du tibia en dedans - pied en varus - atrophie cuisse de 1/2 cm. Articulation du cou de pied gauche lègèrement curaidier - Marche possible mais vec le secours d'un appareil orthopédique et d'une canne 
2) Cicatrice du bras droit légère parésie du nerf cubital. 
D.T.O.M. proposé pour pension 85% permanente art. 68 par la 5e C.R. de la Seine du 22-5-1939 pour: 
1) Ostéomyélite chronique de la jambe gauche 
2e) Racourcissement du membre de 3cm avec raideur du genou (flexion jusqu'à 90°) légère raideur de la tibio-tarsienne avec pied légèrement en varus 
3°) Cicatrice du bras droit 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessé le 25 mai 1917 au Mont Cornillet, fracture jambe gauche, plaies du bras droit et du cuir chevelu par E.O. 
Cité à l'ordre du régiment du 15 juin 1917: 'Sous-officier d'un calme et d'une bravoure remarquables. Blessé très grièvement le 25 mai 1917 dans la tranchée de première ligne'. 
Décoration : Médaille militaire par arrêté Ministériel du 16 Mars 1921. J.O. du 12 Juillet 1921 à compter du 16 Juin 1920. 
 
Campagnes. 
Contre l'Allemagne du le 28 Septembre 1914 au 30 Juillet 1919 
Intérieur du 28 septembre 1914 au 31 octobre 1914 
Aux armées du 1er novembre 1914 au 25 mai 1917 
Intérieure C.D. B. de G. du 21 mai 1917 au 25 mai 1918 
Intérieur du 26 mai 1918 au 30 Juillet 1919
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1908 1-500
 
DAROUX Pierre Medaille Militaire JO 12 Juillet 1921
Attribution Médaille Militaire - J.O. 12 Juillet 1921 ( Lien )