Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services

CHAMPION Roger

Bleuet
 
CHAMPION Roger Albert
Loudun 7 Mai 1880 - Toulouse 1er Août 1965
 
N° 28 de tirage dans le canton de Loudun. 
Bon dispensé art. 21 Ainé de veuve. 
Compris dans la 2e partie de la liste du recrutement cantonal. 
 
Dirigé le 14 novembre 1901 sur le 82e Régiment d'Infanterie, arrivé au Corps le dit jour N0 Mle 2983. 
Soldat de 1ère classe le 3 août 1902. 
Envoyé en congé le 20 Septembre 1902 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Passé dans la réserve de l'armée active le 1er Novembre 1904. 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie de Châtellerault.  
Arrivé au Corps le 10 Août 1914. 
Caporal le 24 Octobre 1914. 
Sergent le 10 Décembre 1914. 
Réformé temporairement 2e catégorie par la 1ère commission de Réforme de la Seine du 4 Janvier 1916 pour 'Atrphie du membre inférieur droit steppage (Blessure de guerre). 
Maintenu Réformé Temporairement par la 3e commission spéciale de Réforme de la Seine dans sa séance du 31 Mai 1916 pour 'Troubles nerveux Jambe droite. Loi du 17 août 1915). 
Maintenu Réformé Temporairement et proposé pour gratification renouvelable de 7e catégorie par la 5e commission spéciale de Réforme de la Seine dans sa séance du 17 Avril 1917 pour 'Séquelles de lésion médullaire par éclatement d'obus. Amyotrophie marquée des deux membres inférieurs. Atrophie de la cuisse : 3 cm, du mollet : 2 cm'. 
Réformé temporaire N° 1 renouvelée, gratification 6e catégorie par décision de la 1ère commission de réforme de la Seine du 20 Juin 1918 pour 'Gène de la marcge résultat de reliquat de lésion médullaire avec amyotrphie des membres inférieurs'. 
Réformé Temporaire N° 1 renouvelée Gratification 7e catégorie par la 4e Commission de réforme de la Seine du 9 Avril 1919. pour : Séquelle de lésion de la moelle avec réflexes exagérés. 
Blessure par Éclat d'Obus. 
Réformé N° 1 et proposé pour pension définitive (Invalidité 30%) par Décision de la 2e Commission de réforme de la Seine du 30 Janvier 1920 pour : Reliquats de paralysie par commotion médullaire. Atrophie globale de 2 cm côté droit, se plaint de céphalées. Blessé le 18 Février 1915. 
Décision antérieure maintenue proposé pour une pension permanente invalidité de 30%. Décision de la 6e Commission de Réforme de la Seine du 1.12.1920 pour Reliquat de paralysie par commotion médullaire. Atrophie globale cuisse et jambe. Céphalées. Vertige. 
 
Combat. 
A pris part au combat du 21 Octobre au Nord de Flirey. 
 
Blessures, Citations, Décorations. 
Blessé le 16 février 1915, au combat du Xon, par éclat d'obus. 
 
Campagnes. 
Contre l'Allemagne du 11 Août 1914 au 4 Janvier 1916.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - RM 1917 501-1000