Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
BAUDU Louis Edmond
Loudun 16 février 1885 - Richelieu 26 Décembre 1962 
  

BAUDU Louis

Dirigé le 7 Octobre 1906 sur le 37e Régiment d'Artillerie. 
Arrivé au Corps le dit jour N° Mle 4559 et 2e canonnier servant. 
Artificier maître pointeur le 13 Juillet 1907. 
Envoyé en congé le 25 septembre 1908 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le 33e Régiment d'Artillerie.  
Arrivé au Corps le 12 Août 1914. 
Proposé pour une Pension de retraite par le Centre spécial de réforme de Nantes du 19 Mars 1918. (de 5e classe N° 20). pour "Perte de l'oeil droit par énucléation". 
Admis à la réforme N° 1 avec gratification de 750 francs par Décision Ministérielle du 25 Août 1918, notifiée le 16 Septembre 1918 sous le N° 68682 I4. 
Avis de la section régionale des pensions de la 11e Région du 19 Septembre 1918 N° 1526. 
Proposé pour pension permanente évaluation de l'invalidité à 75% par la Commission Spéciale de Tours le 30 Juillet 1920 pour "1° Enucléation de l'oeil droit, 2° Perte de substance osseuse au tibia droit. Amyotrophie de tout le membre". 
Réformé définitivement N° 1 proposé pour pension permanente, avec évaluation de l'invalidité à 75% pour: 1° Enucléation de l'oeil droit oeil gauche normal, cicatrice adhérente à une perte de substance osseuse. Limitation de la flexion du genou. Raideur de la tibio-tarsienne limitant la flexion du pied par la commission spéciale de Tours du 9.12.1921. 
Admis à une pension de 1800 francs par arrêté en date du 31 Août 1922 avec jouissance du 19 Mars 1922. 
Déjà réformé définitivement N° 1 par la Commission de réforme de Tours du 18 septembre 1928 Invalidité permanente 80% imputable pour 1° Pensionné à 75% pour perte de l'oeil droit 2° Perte de substance du tibia droit 3° Défiguration : appareil de prothèse occulaire mal supporté et douloureux. 
Déjà réformé définitivement N° 1 déjà permanente à 75% vaut 75% imputable par la Commission de réforme de Tours du 20 Août 1929. 
D'après l'examen de ce jour la cavité orbitaire droite est normale et ne présente aucune lésion s'opposant au port d'un appareil prothétique. 
 
Campagne contre l'Allemagne du 12 Août 1914 au 16 Septembre 1918. 
 
Blesures 
Blessé le 26 Juin 1917 à Concevreux (Aisne) par éclats de bombe "Plaie multiples bras, genou, hange gauches. Écrasement de l'oeil droit. Fracture du Tibia Droit". 
 
Citation - Décorations 
1° Médaille Militaire conférée par Décision du Général Commandant en chef en date du 12 juillet 1917, pour prendre rang du 4 Juillet 1917 (J.O. du 18 Septembre 1917) avec ce motif "Excellent soldat; sur le front depuis le début de la campagne, a été un constant exemple de bravoure et de dévouement. Grièvement blessé le 26 Juin 1917. Ablation de l'œil droit". 
2° Croix de Guerre avec palme.
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1905 1-496
 
BAUDU Louis MM 18 Septembre 1917
Attribution Médaille Militaire J.O. 18 Septembre 1917  ( Lien )