Logo Souvenir Français - Grand
Logo LOUDUN Grand
Le Souvenir Français - Comité de Loudun
Nous
Nos activités
Nos héros
Témoignages
Médias
Événements
Nos services
Bleuet
 
BASSEREAU Albert Auguste Marcel
Saujon 5 Avril 1886 -
Horloger
 Croix de guerre etoile de bronze

BASSEREAU Albert

Engagé volontaire pour 3 ans le 3 Octobre 1905 à la mairie de Châtellerault (Vienne) pour le 32e Régiment d'Infanterie avec faculté d'essai en congé après un an de présence sous les drapeaux par application de la loi du 11 Juillet 1892 (ouvrier d'art), arrivé au corps le 4 Octobre 1905 N° Mle 5817 et soldat de 2e classe. 
Envoyé en congé le 18 Septembre 1906 en attendant son passage dans la réserve. 
Certificat de bonne conduite "accordé". 
Passé dans la réserve de l'armée active le 3 Octobre 1908. 
Dispensé définitivement article 23 ayant justifié le 28 Octobre 1912 avoir exercé sa profession jusqu'à l'âge de 26 ans révolus. 
 
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er Août 1914. 
Dirigé sur le Régiment d'Infanterie de Châtellerault.  
Arrivé au corps le 3 Août 1914. 
Caporal le 24 Octobre 1914. 
Sergent le 17 Décembre 1914. 
Détaché chez Midausse rue des Ardennes à Paris (N° 535) du 9 Juillet 1916. 
Rétrogradé Caporal le 5 Juillet 1915. 
Détaché à la Maison Bollée Le Mans le 20 Novembre 1916. 
Passé au 104e Régiment d'Artillerie Lourde le 1er Juillet 1917. 
Relevé d'usine le 10 Juin 1918. 
Passé au 3e Régiment de Tirailleurs Algériens le 29 Septembre 1918. 
Passé dans l'Armée Territoriale le 1er Octobre 1918. 
Envoyé en congé illimité de démobilisation le 7 Mars 1919 à Le Mans par le 117e Régiment d'Infanterie (4e échelon 4480) (N° 12397). 
 
Réformé temporairement invalidité temporaire de 20% par la Commision de réforme du Mans du 8 Mars 1922. Rudesse respiratoire généralisée, Crises d'oppression nocturne assez fréquentes. 
Maintenu réformé temporaire invalidité 20% pour rudesse respiratoire des sommeils. Tendance à l'emphysème, diminution murmure vesicrilaire Toux et expectoration rare par la Commission de réforme du Mans du 30 Octobre 1922. 
Maintenu Réformé temporaire, invalidité temporaire 20% pour respiration rude et saccadée avec tendance à l'emphysème, crises nocturnes de dyspnée - l'intéressé aurait des poussées assez fréquentes de bronchite (Décision de la Commission de Réforme du Mans du 16 Novembre 1923). 
Maintenu réformé temporaire N° 1 invalidité 20% par la Commission de réforme du Mans du 28 Novembre 1924 pour "Emphysème pulmonaire dyspnée fréquente la nuit" - Bon état général. 
Nommé service auxiliaire invalidité permanente 20% article 7 par la Commission de réforme du Mans du 13 Novembre 1925 pour: Catarrhe bronchique léger quelques sibilanées essouflement facile- Bon état général. Affecté au 32e Régiment d'Infanterie par Décision du Général Commandant le 9e C.A. du 26 Novembre 1925. 
Passé dans la 2e réserve le 1er Novembre 1925. 
 
Combats: 
A pris part à la reconnaissance offensive de Bouxières sous Froidmont le 7 Octobre 1914, le 21 Octobre 1914 au Nord de Flirey (M. et Melle) les 13, 14 et 15 décembre 1914 devant Flirey, les 14, 15 et 16 Février 1915 aux combats du Xon. Défense de Verdun du 27 Février au 7 Avril 1916.

Citations: 
A l'ordre du Régiment en date du 21.12.1914 "Placé avec 12 hommes dans une coupure profonde de la voie ferrée que l'ennemi dominait d'une tranchée à moins de 40 mètres de distance, y a tenu 2 jours et 2 nuits. 
A l'ordre du Régiment N° 26 du 6 août 1918 : "Détaché au Colonel comme agent de liaison de son bataillon a fait preuve pendant les opérations offensives du 20 au 18 Juillet d'un dévouement et d'un mépris du Danger au-dessus de tout courage". 
 
Décoration
Croix de Guerre éloile de bronze

Campagnes contre l'Allemagne 
Intérieur du 3 août 1914 au 13 Août 1914 
Aux armées du 13 Août 1914 au Juillet 1916 
Aux armées du 10 Juin 1918 au 7 Mars 1919
Archives Départementales de la Vienne - Registres Matricules - Châtellerault - 1906 501-1000
 
BASSEREAU Albert et frere Citation JDL 19 01 1919
Journal Loudun 100  19 Janvier 1919